Catégories : Economie

Pénurie de maïs en RDC : Le président zambien pointe du doigt le gouvernement congolais

Publié par
L'INTERVIEW.CD
Sponsorisé

L’actuel président zambien, Hakainde Hichilema, n’a pas mâché ses mots en pointant du doigt le gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) pour la pénurie de maïs qui sévit actuellement. Dans ses déclarations, il a exclu toute implication zambienne, soulignant que le gouvernement congolais n’avait jamais passé de commande officielle ni effectué de paiement par les voies réglementaires.

En s’adressant aux médias nationaux, M. Hakainde a insisté sur le fait qu’aucune commande officielle de farine de maïs n’a été reçue jusqu’à l’arrivée de la mission ministérielle. “C’est seulement maintenant que le Congo (Kinshasa) a formulé sa demande”, a-t-il déclaré, avant d’annoncer que les deux gouvernements avaient finalement trouvé un accord sur les prix et les modalités de paiement.

En clair, il n’y a eu aucune intervention extérieure bloquant l’achat de farine de maïs. M. Hakainde a ajouté que le ministre de l’Economie de la RDC avait mal géré la procédure. Il a expliqué : “L’approche directe des voisins pour acheter du maïs est illégale. Ils doivent formuler une demande en disant : ‘Veuillez augmenter la quantité’. Ensuite, nous pourrons discuter avec nos fermiers et faire la demande…”

M. Hakainde a également souligné des problèmes d’efficacité à la frontière congolaise. Alors que les ministres du Commerce de la Zambie et de la RDC se sont mis d’accord pour que la frontière reste ouverte 24 heures sur 24, elle ne fonctionne en réalité que pendant cinq heures en RDC. Il a exprimé sa frustration face à cette situation, tout en réitérant son engagement à poursuivre la voie diplomatique.

“Je ne peux pas franchir la frontière et forcer les gens. Je dois continuer à suivre la voie diplomatique… Il faut faire comprendre à nos voisins que nous sommes tous perdants lorsque vous fermez la frontière, car j’avais demandé une frontière qui ne ferme pas”, a-t-il déclaré.

Il a conclu en soulignant que, bien que la Zambie ait rencontré des problèmes avec la RDC à plusieurs reprises, la plupart de ces problèmes se situent du côté congolais. Malgré cela, il a exprimé son désir de maintenir de bonnes relations avec la RDC

Rédaction L’INTERVIEW.CD

cet article a été publié le 19 mai 2023 13h01

Partager
Publié par
L'INTERVIEW.CD

Articles récents

Urgent – RDC : Le Premier ministre Sama Lukonde démissionne

Kinshasa, 20 février 2024 - Le Premier ministre de la République démocratique du Congo, Jean-Michel…

20 février 2024

Kasaï Oriental – ESU : Muhindo Nzangi nomme Mpiana Kazadi comme nouvel AB de l’UOM

Dans un arrêté ministériel daté du 10 février 2024 dont une copie est consultée ce…

20 février 2024

RDC : Guy Mafuta et le regroupement politique 2A/TDC ont signé l’acte d’engagement en faveur de la majorité parlementaire pour accompagner Félix Tshisekedi

Les élus nationaux du regroupement politique Action des Alliés/Tous pour le développement du Congo (2A/TDC)…

20 février 2024