Nord-Kivu/Walikale-Masisi : au-moins 8 miliciens NDC-R tués par l’armée dans de nouveaux affrontements




fardc

Après de violents affrontements signalés dans les territoires de Masisi et Walikale le jeudi 09 juillet, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) annoncent avoir neutralisé huit miliciens du mouvement Nduma Defense of Congo (NDC-R). Ce résultat intervient ainsi après la destitution du général autoproclamé Guidon Shimiray Mwisa du poste du Haut commandement de ce groupe rebelle.

Le porte-parole du secteur opérationnel Sukola 2 en province du Nord-Kivu, le major Guillaume Ndjike Kaiko, a dans un communiqué de presse indiqué que lors de sa fuite au cours des combats qui ont opposé le général Guidon à son adjoint Gilbert Bwira, ce dernier aurait fui avec 25 miliciens. 8 d’entre eux ont été neutralisés par les vaillants éléments FARDC déployés dans cette zone.

“À l’heure qu’il est, laissez moi vous dire que le monsieur a été destitué et s’est enfui avec 25 éléments et 8 d’entre eux ont été déjà neutralisés par l’armée avec ses unités qui se trouvent actuellement en pleine opération dans cette zone. L’objectif c’est de le neutraliser comme tout élément des groupes armés”, indique le communiqué de l’armée lu devant la presse à Goma ce vendredi 10 juillet 2020.

Cependant, l’armée rappelle la nécessité à tout groupe armé ayant compris le message du secteur opérationnel de déposer les armes et de se rendre parce que dans le cas contraire ils subiront la pression et la traque par les forces gouvernementales qui travaillent dans le respect du vouloir du chef d’Etat-major de l’armée de la RDC.

Cedrick Sadiki/L’INTERVIEW.CD