Nord-Kivu : le gouvernement et l’Assemblée provinciale s’engagent à soutenir les forces armées dans la traque des ADF




Carly Nzanzu Kasivita était dans une séance de travail

Le gouverneur du Nord-Kivu Carly Nzanzu Kasivita a eu une séance de travail interinstitutionnelle ce vendredi 7 février 2020 avec les membres du bureau de l’Assemblée provinciale, au siège de la première institution de la province.

Cette réunion entre les deux institutions de la province a été présidée par le président de l’organe délibérant Robert Seninga.

Au menu de leurs échanges, l’évaluation de la situation sécuritaire sur l’ensemble de la province du Sud-Kivu, principalement à Beni et la problématique de la rétrocession qui est bloquée à Kinshasa dépuis plus ou moins 6 mois.

Au sujet de la question sécuritaire à Beni longtemps victimes des affres des guerres.

Les participants à cette rencontre, dont le gouverneur ont témoigné leur appuie et accompagnement aux forces armées de la république démocratique du Congo (FARDC) dans les opérations contre les forces armées négatives dans cette partie du pays, particulièrement les ADF.

Ainsi, Ils ont unanimement ému les voeux de voir la guerre prendre fin au Nord-Kivu et à Beni en particulier.

Abordant le point lié à la non rétrocession du gouvernement central qui crée des difficultés graves de fonctionnement aux institutions provinciales et ETD au Nord-Kivu, le gouvernement provincial et l’Assemblée provinciale, lancent un cri d’alerte au gouvernement central et appellent l’exécutif national à la prise des responsabilités pour sauver la situation au Nord-Kivu.

Signalons que la partie de la province du Nord-Kivu fait face à la recrudescence de l’insécurité perpétrée par les rebelles ougandais ADF.

Depuis le début du mois de février 2020, une vingtaine des civils ont été lâchement abattus par ces rebelles ougandais.

Mérite BAHOGWERHE JEAN PAUL