Nord-Kivu : l’armée annonce avoir pris des mesures pour sécuriser la population à Beni

Publicité sponsorisée

Les forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) annoncent avoir pris des mesures pour sécuriser la population de Beni ville et territoire particulièrement celle de Mangina qui a vidé ses habitats pour rejoindre les milieux estimés sécurisés.

Après la descente de l’armée ce vendredi 14 février 2020 à Mangina dans le territoire de Beni au Nord-Kivu, le commandant du secteur opérationnel grand nord et de l’opération Sokola 1, le général Jacques Nduru Ychanligoza, a rassuré que les habitants peuvent regagner leurs domiciles et doit éviter à suivre les propos des gens qui veulent en profiter pour se positionner politiquement.

“La population a paniqué mais nous on a pris des mesures ici à Mangina comme à Beni pour sécuriser cette population et c’est ça notre travail et c’est pour cela que nous sommes ici. Elle [la population, ndlr] doit faire confiance à l’armée et nous allons travailler pour elle “, a-t-il déclaré.

Cet officier militaire décourage au même moment les groupes armés d’auto-défense Maï-Maï à s’attaquer à l’armée qui fait tout pour que les civils soient sécurisés.

Il rappelle toutefois que l’armée est déterminée à traquer tous les groupes qui ont les armes.

Christopher Mulakirwa

Publicité sponsorisée