Nord-Kivu/gratuité : “Si les parents ne suppléent pas pour la prise en charge des N.U, on va fermer les portes ” (Proved Ada Kudawa




Nord-Kivu gratuité

Les parents d’élèves des écoles publiques de la ville de Beni dans la province du Nord-Kivu ont été appelés à payer quelques frais scolaires pour la prise en charge des enseignants nouvelles unités (N.U).

Cette décision a été prise ce mercredi 22 janvier 2020 à l’issue d’une réunion élargie entre le directeur provincial de la province éducationnelle du Nord-Kivu II et de l’intersyndicale des enseignants.

Pour le directeur provincial de la province éducationnelle du Nord-Kivu II, Ada Kudawa Yose, il s’agit d’un supplément temporaire pour permettre la survie des enseignants nouvelles unités, entendant qu’ils soient pris en charge par l’État congolais tel que promis par le président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

“Ces N.U, selon la promesse de son excellence le président de la république, on va les payer au mois d’avril. Mais en attendant, il fallait que les parents puissent suppléer. Ça ne sera pas un grand montant, bien sûr un petit montant parce que si on ne va pas les aider, on va fermer les portes. Il y aura dysfonctionnement, ceux-là qui ne seront pas payer vont rentrer à la maison et dès qu’ils rentrent on va fermer les portes “, a indiqué le Proved Ada Kudawa, L’INTERVIEW.CD.

Motif de satisfaction au sein l’intersyndicale des enseignants qui menaçait  de déclencher des actions pour réclamer la prise en charge des enseignants nouvelles unités.

Milan Kayenga