Nord-Kivu : des déplacés soumis à des tracasseries aux barrières sur l’axe Byakato- Beni (député A. Siwako)




Des milliers des familles qui fuient leurs maisons de Makumo, Byakato et Mangina suite à l’activisme des ADF font objet de tracasseries militaires aux différentes barrières de l’axe routier Byakato-Beni.

Alain Siwako député national élu du territoire de Beni qui le dénonce indique que plus de cinq barrières sont érigées sur cet axe routier.

“À chacune de ces barrières, les déplacés de guère sont soumis à payer entre 500 fc à 1000 FC pour avoir libre passage”.

L’élu Alain Siwako regrette que les déplacés qui fuient leurs maisons suite à l’insécurité puissent encore subir ces genres de tracasseries aux barrières.

Il appelle l’auditorat militaire à enquêter sur cette situation et promet tout de même de porter plainte contre les “têtes dures”.

“Il y a trop de tracasseries sur la route. C’est une honte pour notre pays. L’État a des difficultés pour restaurer la paix et la sécurité ce qui occasionne des déplacements des populations de leurs milieux de vie. Et cette population qui se déplace encore vous la tracassez en lui demandant de l’argent au lieu de la protéger. J’interpelle l’auditorat militaire d’enquêter sur cette situation”, a indiqué l’élu Alain Siwako.

Milan Kayenga