Nord-Kivu/Beni : “J’ai compris que la population souffre de la barbarie d’un groupe qui est manipulé par des mains invisibles” (Cardinal Ambongo)

Publicité sponsorisée

Le cardinal fridolin
L'INTERVIEW.CD/Photo Justin KABUMBA

Le cardinal Fridolin Ambongo a regagné ce mardi la capitale congolaise Kinshasa, ce, après quatre jours passés dans la province du Nord-Kivu, précisément dans la partie nord de la Province à savoir Beni et Butembo.

Avant de prendre le vol ce mardi à Goma, le prélat catholique s’est a adressé à la presse quand il a évalué son séjour au Nord-Kivu.

Pour l’archevêque de Kinshasa, la population de Beni est victime d’une main invisible et qui serait aujourd’hui au centre des malheurs que cette population traverse aujourd’hui.

“Avant de venir, j’avais quelques informations, je me suis rendu sur place j’ai vu et j’ai compris que le peuple de cette partie de notre pays souffre et souffre non pas qu’il ait commis une faute, mais souffre de la barbarie d’un groupe qui est manipulé par des mains invisibles et pour quelle finalité ? Nous n’arrivons pas encore à comprendre “, a déploré le cardinal Fridolin Ambongo.

Cet homme de Dieu a dit avoir été frappé par la souffrance de cette population qui traverse, selon lui, un vent de terreur.

Signalons que le cardinal Fridolin Ambongo était à Beni et Butembo au Nord-Kivu dans une mission de compassion à la population de cette partie Est de la RDC qui fait face à l’activisme des groupes armés, comme dans la ville de Beni et le territoire où les rebelles Ougandais des ADF tuent depuis plus de 5 ans déjà.

Les autorités congolaises tentent de ramener la paix et la sécurité, sans succès, jusqu’à présent.

Justin KABUMBA

Publicité sponsorisée