Nord-Kivu : 15 artistes musiciens interpellés par la police dans une manifestation à Goma

Publicité sponsorisée

Goma artiste musicien

Dans une manifestation pacifique organisée ce vendredi 31 juillet par le mouvement citoyen des artistes engagés pour la promotion de la citoyenneté responsable «Raiya na Simama», au moins 15 artistes musiciens ont été interpellés par la Police Nationale Congolaise à Goma.

Ces manifestants qui protestent contre l’insécurité causée par la prolifération des groupes armés, qui continue à semer l’instabilité dans la partie Est de la République Démocratique du Congo ainsi que la dégradation du taux de change en RDC.

« Nous, artistes musiciens du mouvement citoyen Raiya na Simama rappelle son attachement à l’armée congolaise et la demande de ne pas céder à toute malignité de ces rebelles qui n’ont pas jamais cessé de semer de la panique partout où ils arrivent tout en trompant qu’ils n’ont plus de plan de guerre, alors qu’il parle de « Kurudi Nyambani » c’est justement la guerre qu’ils font allusion. Nous savons qu’ils viennent du Rwanda. Une chose qui nous a fâché est que selon nos sources concordantes, le M23 est revenu en deux groupes armés, dont les pro Bertrand Bisimwa et les pro Jean Marie Runiga, lui qui a fait savoir que son groupe armé et lui sont revenus comme un parti politique », a précisé Faustin Dunia, artiste musicien et porte-parole du mouvement.

Signalons que la police nationale congolaise a interpellé ces manifestants quelques minutes avant le début de la marche.

Cette dernière avait pour point de départ le marché Virunga, dans la ville de Goma pour chuter au Gouvernorat de province afin de déposer leur mémorandum.

Mérite BAHOGWEHRE JEAN PAUL/L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée