Catégories : Société

Nominations dans la territoriale/Sud-Kivu  : La société civile évoque les défis qui attendent les nouveaux animateurs

Publié par
L'INTERVIEW.CD
Sponsorisé

Plusieurs défis attendent les nouveaux animateurs nommés dans la territoriale au Sud-Kivu, plus spécifiquement dans les 8 territoires que compte la province.

Le président du cadre de Concertation Territoriale de la société civile de Kabare, Emmanuel Bengehya note que les défis sont énormes aussi bien sur le plan sécuritaire, cohésion sociale, que sur le plan développement. Les nouveaux administrateurs des territoires ont du lourd sur leurs tables.

Pour ce qui est du territoire de Kabare à titre d’exemple, voici les priorités évoquées par cet acteur de la société civile sur lesquelles pourra se pencher le nouvel administrateur du territoire :

– Les doublons des chefs des villages dans certains villages des groupements du territoire de Kabare ;
– Le conflit lieu au pouvoir coutumier dans certains groupements du territoire, plusieurs agents affectés au territoire de Kabare ne sont pas connus par la population et n’arrivent pas au travail ;
– Les tracasseries de la population par certains agents non reconnus et qui usurpent le pouvoir ;
– L’organisation des itinérances dans les deux chefferies du territoire de Kabare à savoir la Chefferie de Kabare et celle de Nindja ;
– mettre les moyens de fonctionnement de transport et communication pour le territoire et ses services techniques et sécuritaires ;
– L’organisation des réunions du conseil local de sécurité du Territoire etc.

En plus de ceci, Emmanuel Bengehya demande au nouvel administrateur de prioriser également la collaboration entre les deux chefs des chefferies de Kabare et celle de Nindja, les organisations de la société civile et ses acteurs et de mettre le distinguo entre la coutume et de l’administration (C’est-à-dire, éviter la confusion entre la coutume et l’administration).

Les défis sont presque pareil dans le territoire voisin de Walungu. Le président de la société civile du territoire de Walungu, Christian Ziganira parle entre autre du délabrement très avancé des routes de dessertes agricoles dans tous les groupements, réactiver la collaboration entre le territoire et les 2 chefferies (Kaziba et Ngweshe), ainsi que tenir des réunions régulières de Conseil de sécurité en territoire.

En plus de cela, ces acteurs de la société civile pense que des plaidoyers à tous les niveaux devront être menés par le nouveau patron du territoire pour pousser la réhabilitation de la RN2, ainsi que booster la mise en œuvre du programme de 145 territoires. Des défis sont similaires dans les 6 autres territoires.

Il sied de rappeler que Joseph Cirimwami et Innocent Karazo ont été nommés respectivement administrateurs du territoire de Kabare et Walungu, lors d’une série d’ordonnances lues à la télévision nationales vendredi 25 novembre 2022.

Pascal Ngabo/L’INTERVIEW.CD

cet article a été publié le 30 novembre 2022 11h37

Partager
Publié par
L'INTERVIEW.CD

Articles récents

Trois personnes disparues dans un naufrage sur le lac Tanganyika

Kalemie, 25 février 2024 - Trois personnes, deux femmes et un homme, sont portées disparues…

25 février 2024

RDC : Combats intenses entre FARDC et M23/armée rwandaise dans le Masisi

Goma, 25 février 2024 - De violents combats opposent depuis dimanche matin les FARDC aux…

25 février 2024

La MONUSCO appuie la modernisation de la police scientifique congolaise

Kinshasa, 25 février 2024 - La Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République…

25 février 2024