Mini-sommet à Goma : le Burundi ne prendra aux travaux, il estime prioritaire les discussions sur des questions bilatérales avec la RDC

Publicité sponsorisée

Félix Tshisekedi, Joao Lourenço, Paul Kagame et Yoweri Kaguta Museveni

Les Plus Hautes Autorités de la République du Burundi ne pourront pas prendre part aux travaux du mini-sommet organisé par le Président Félix Tshisekedi avec ses homologues du pays précité, du Rwanda, de l’Ouganda et de l’Angola.

Dans une note verbale dont une copie est parvenue à L’INTERVIEW.CD ce vendredi 11 septembre, le ministère des affaires étrangères du Burundi dit que ses autorités seront prises autrement.

« Suite à leur calendrier chargé, les Plus Hautes Autorités Burundaises ne pourront malheureusement pas participer aux travaux de ce sommet important prévus du 09 au 13 septembre 2020 », peut-on lire dans ce document.

Par ailleurs, le Burundi dit saluer les efforts de Félix Tshisekedi dans la recherche de la paix dans la région. Il estime aussi qu’il est prioritaire de discuter sur les questions bilatérales avec la RDC.

C. Mulakirwa/L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée