Mini-sommet à Goma: “Fixer les objectifs, l’approbation et l’adhésion de tous facilite les rencontres de haut niveau” (Francine Muyumba)

Après échec de l’organisation du mini-sommet des chefs de l’État prévu à Goma ce 20 septembre, la sénatrice Francine Muyumba Nkanga s’interroge si la ministre des Affaires Etrangères, Marie Ntumba Nzeza avait obtenu l’aval des Chefs d’États de la région avant d’annoncer ce sommet.

L’élue de Lubumbashi a à travers un tweet de ce vendredi 18 septembre rappelé que les affaires étrangères sont l’image d’un pays et pour fixer les rencontres de haut niveau, il faut l’adhésion et l’approbation de tous.

“Le ministère des Affaires Etrangères n’avait-il pas eu l’aval des Chefs d’Etats de la région avant de convoquer un mini-sommet à Goma?Fixer les objectifs, l’approbation et l’adhésion de tous, facilite les rencontres de haut niveau. Les affaires étrangères sont l’image d’un pays”, a déclaré Francine Muyumba.

A travers un communiqué de presse, Marie Ntumba Nzeza patronne du ministère des affaires étrangères a informé l’opinion nationale et internationale que le mini-sommet des Chefs d’État se tiendra par visioconférence à une date ultérieure pour causes de la Covid-19.

Heaven/L’INTERVIEW.CD