Mbuji-mayi : Malgré une interdiction du Gouverneur Maweja en dernières minutes, la marche anti-Malonda a eu lieu




militants udps mbuyi mayi

Les militants de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS/Tshisekedi) fédération de Mbuji-mayi associés à certains membres des structures de la société civile, ont marché ce jeudi 9 juillet à travers les artères du chef-lieu de la province du Kasaï Oriental.
Ce, malgré une interdiction survenue en dernières minutes.

Avec comme point de départ au siège de l’UDPS/Mbuji-mayi au rond point Mwa Luse, ladite marche pacifique a chuté au siège de l’Assemblée provinciale où un mémorandum a été déposé au président du bureau de l’organe délibérant.

En recevant ledit mémorandum des mains du président ad intérim de l’UDPS, Yves Mwamba Kadima a tenu à remercier les manifestants pour avoir marché sans une violation quelconque.

C’est ainsi qu’il a promis de transmettre le mémorandum à qui de droit.

Signalons que quelques heures avant le début de la manifestation, le gouverneur Jean Maweja avait demandé aux organisateurs “d’annuler ” la marche.

Il a dit se baser aux instructions de la hiérarchie interdisant les attroupements et rassemblements pendant cette période de crise sanitaire causée par la pandémie de Coronavirus.

Leur manifestation s’inscrit dans une ligne droite de dire “Non” à l’entérinement de Ronsard Malonda à la tête de la centrale électorale.

Crispin Kazadi/L’INTERVIEW.CD