Marche pour dire non à la CENI politisée : Ngobila reporte pour le 17 septembre, Lamuka maintient la date du 15

Publicité sponsorisée

Marche du 15 Septembre Martin Fayulu Lamuka

Cela fait plusieurs jours que la coalition Lamuka de Martin Fayulu et d’Adolphe Muzito avait annoncé une marche pacifique pour dire Non à une CENI politisée.

Pour ce faire, le gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila avait également été saisi pour ladite cause. NOGEC, regroupement politique de Constant Mutamba avait réjoint Lamuka pour manifester ensemble.

Saisi, le numéro un de la ville de Kinshasa avait refusé de prendre acte et avait instruit la police pour veiller au respect de cette décision.

Quelques jours après, Gentiny se rétracte et propose aux organisateurs de la marche de reporter pour le vendredi 17 septembre.

“Fin de la réunion avec le gouverneur Gentiny Ngobila, qui autorise Lamuka et NOGEC à marcher le 17 septembre, au lieu du 15 septembre comme initialement prévu. Raisons : rentrée parlementaire, planification incendies des édifices publics, Covid-19”, peut-on lire dans le compte twitter de Constant Mutamba de la NOGEC.

De l’autre côté, Martin Fayulu a dans un message vidéo relayé sur les réseaux sociaux, confirmé cette marche pour le 15 septembre.

“Je m’adresse à vous aujourd’hui pour confirmer que la marche de ce mercredi 15 septembre 2021 aura lieu à Kinshasa et dans les autres villes du pays. Je vous invite donc à sortir nombreux dans les rues de Kinshasa et des autres villes du pays pour dire non à une CENI politisée, non au glissement en 2023, non à la fraude électorale, non à la dictature, oui aux réformes institutionnelles”, a dit Martin Fayulu président national de l’Ecidé.

Par ailleurs, il a invité la Police nationale congolaise à encadrer ladite marche.

 

J.NK/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée