Marche FCC “La constitution s’est vue être violée depuis que nous avons signé l’accord avec nos partenaires politiques de l’UDPS” (Ardent Kabambi)

Ardent Kabambi

Le front commun pour le Congo (FCC) a décidé de descendre dans la rue ce jeudi 23 juillet pour soutenir la constitution et les institutions de la République.

Dans une interview accordée à L’INTERVIEW.CD au cours de la marche, Ardent Kabambi, un des communicateurs du FCC fait savoir que la constitution a été violée depuis que leur plateforme a signé un accord avec l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) parti dont le président Tshisekedi est responsable.

“La constitution s’est vue être violée depuis que nous avons signé un accord avec nos partenaires politiques de l’UDPS. Évidemment, personne n’est au-dessus de la loi, et personne ne doit pas être au-dessus de la constitution”, a-t-il indiqué.

Il sied de signaler qu’un mémorandum sera lu à la fin de cette manifestation

J. NK/L’INTERVIEW.CD