Lomami : plus de 2000 paysans déplacés des conflits de Katanda vivent à Ngandanjika

Publicité sponsorisée

Sud-Kivu : Environ 2 mille déplacés internes de Nindja

Plus de 2.000 paysans déplacés du Kasaï Oriental vivent dans le territoire de Ngandajika en province de Lomami.

Selon des informations parvenues ce jeudi 15 octobre 2020, ces habitants fuient les conflits interethniques dans le territoire de Katanda.

À en croire ces mêmes sources, ces populations viennent d’une zone touchée par le choléra.

L’administrateur du territoire assistant de Ngandajika en charge de l’administration Jean-Marie Kazadi Mpenza reconnaît cette situation mais n’exclut pas la possibilité de contagion.

Selon des sources de la société civile, le territoire de Ngandajika compte une vingtaine de cas de choléra dont des décès.

Daniel Ilunga/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée