La RDC a jusqu’au 31 décembre 2021 pour pêcher 27 300 tonnes de poisson chinchard acheté à la Namibie

Publicité sponsorisée

poisson_chinchard_namibia rdc

Le quota de 27 300 tonnes de maquereau congelé acheté par la République démocratique du Congo (RDC) n’a pas encore été récolté.

La RDC a payé 85,7 millions de dollars namibiens (environ 5,8 millions de dollars américains) pour le quota. Il a jusqu’au 31 décembre 2021 pour pêcher.

Derek Klazen, ministre des Pêches et des Ressources marines de la namibie, a annoncé qu’aucune prolongation ne serait accordée. Il déclare que la République démocratique du Congo (RDC) a été informée de toutes les procédures et processus, y compris des informations sur la fin de la saison de pêche.

« Le gouvernement de la RDC a été dûment informé de la fin de la session de pêche de l’espèce de chinchard, que le gouvernement de la RDC a achetée. Le même gouvernement a mis en place des mesures pour s’assurer qu’ils captureront toutes les tonnes avant la fin de la saison de pêche, qui est le 31 décembre 2021 », a-t-il déclaré.

Le ministre des Pêches et des Ressources marines de la namibie déclare que le total autorisé des captures (TAC) ne peut pas être reporté à la prochaine saison de pêche car il repose sur des recherches scientifiques et des avis sur l’état de la biomasse de l’espèce.

Des sources diplomatiques ont déclaré qu’il se peut que le président namibien intervienne pour reporter le TAC à la saison de pêche 2022 en raison des relations diplomatiques entre les deux pays.

L’accent est actuellement mis sur la manière dont la RDC s’organise et se coordonne avec les compagnies maritimes pour atteindre les quotas en si peu de temps.

Il faut rappeler que le gouvernement congolais a négocié l’achat de 27 300 tonnes de chinchards en Namibie pour faire baisser le prix des aliments surgelés, notamment en stabilisant le prix des chinchards sur le marché.

Rédaction/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée