Kongo Central : Le gouvernement de la République s’est dit saisi de la situation pour assurer la paix et la quiétude

Publicité sponsorisée

Kongo Central deux ministres du gouvernement Matubuana jettent l'éponge

Au cours de la 52e réunion du conseil des ministres tenue vendredi 09 octobre, le gouvernement se saisit de la situation qui prévaut dans la province du Kongo Central.

L’exécutif national s’immisce dans ce dossiers pour assurer la paix et la quiétude dans la province après la destitution de l’ancien président de l’assemblée provincial et l’élection d’un nouveau speaker le mardi dernier par un groupe des élus provinciaux.

Il sied de préciser que la situation au Kongo Central reste tendue car Anatole Matusila avait ordonné le mardi 06 octobre dernier à la police d’empêcher les députés de siéger pour voter son remplaçant.

Malgré cela, les 25 députés provinciaux ont pu y accéder et ont élu Jean Claude Mvuemba comme président de l’assemblée provinciale du Kongo Central.

Heaven/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée