Kinshasa/Covid-19 : 2 mois après le déconfinement, les mesures barrières et le port des masques non respectés

Publicité sponsorisée

Kinshasa/Covid-19 : 2 mois après le déconfinement

La pandémie du Covid-19 est arrivée à Kinshasa, capitale congolaise en mars dernier et cela avait poussé le gouvernement central à restreindre cette mesure pour limiter la propagation de la pandémie à savoir, la fermeture des écoles, églises, terrasses, bars, des frontières et tant d’autres.

Hormis, cela le port des masques et les gestes barrières étaient des strictes application au risque de payer une amende.

Cette situation de confinement avait duré près de 4 mois.

Au mois de juillet dernier, le gouvernement central avait jugé nécessaire de procéder au déconfinement en vue de permettre à la population congolaise de reprendre leur gagne pain.

Malgré le déconfinement, certaines mesures sont restées d’application notamment le lavage des mains, les gestes barrières, le port des masques.

A ce jour, la rédaction de L’INTERVIEW.CD constate par ailleurs que cela n’est respecté que dans certains magasins où l’on prélève la température avant d’entrer, le lavage des mains obligatoire.

Par contre, dans certains bars, transports en commun ainsi que certaines terrasses, les gestes barrières ne sont pas respectés, encore moins la prise de température.

S’agissant du masque, certaines personnes l’utilisent comme bracelet, ou le place sous le menton voire dans le sac juste pour éviter les tracasseries au cas où un policier arrivait à l’interpeler.

Notons que plusieurs personnes ont assoupli les mesures barrières car ils pensent que le déconfinement est synonyme de la fin de la pandémie or le gouvernement avait martelé à ce sujet.

Il sied de rappeler que Kinshasa, capitale congolaise reste l’épicentre de la maladie à ce jour avec 8138 cas.

J.NK/L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée