Kasaï Central : La CNDH se dit “indignée” de la présence des enfants dans les carrières

Publicité sponsorisée

enfant carrière mine rdc kasai central
Un enfant en RDC lavant du minerai, dans la province du Katanga. (Photo Meinrad Schade/Laif-REA)

En marge de la célébration de la journée mondiale de lutte contre les travaux des enfants commémorée le 12 juin de chaque année, la commission nationale des droits de l’homme (CNDH) a mené une activité sur la sensibilisation des parents et autres tuteurs quant à ce.

Ladite activité a eu lieu le weekend dernier à la carrière de la rivière nganza, dans la ville de Kananga, chef-lieu du Kasaï Central.

A l’occasion, la CNDH antenne urbaine de Kananga dit avoir fait un constat amer tel que 85% de personnes qui travaillent dans cette carrière est constitué d’enfants.

“Nous sommes au regret de constater qu’il y a 85% des enfants ici à la carrière alors que pendant cette période de confinement les parents devaient bien garder ces enfants à la maison “, a lâché à L’INTERVIEW.CD, Me Louis Mukena Kantu Kanjila.

Il attire l’attention des responsables de tous ces enfants sur l’imperatif de garantir l’avenir meilleur aux enfants.

“La place des enfants c’est à la maison, à l’école et non ici à la carrière “, a ajouté le coordonnateur urbain de la commission nationale des droits de l’homme, ville de Kananga.

Notons que Me Louis Mukena et sa suite ont également sensibilisé sur quelques droits des enfants, notamment, le droit à l’éducation, à la santé, à la protection et à la vie.

Pierre Love MUKENDI/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée