Kasaï Central : début de l’identification des retournés d’Angola (ministre provincial de l’Intérieur)

Cela fait plusieurs mois que les congolais retournés d’Angola font monter la pression exigeant leur prise en charge au près du Gouvernement tant provincial que national.

Ces retournés disent être abandonnés à leur triste sort, malgré les conditions de vie très critiques dans lesquelles ils vivent au camp de Nkonko, commune de Nganza dans la ville de Kananga.

Pour des dispositions pratiques, le ministre provincial ayant en charge l’intérieur et l’ordre public a annoncé l’identification de tous ces congolais à partir de ce jeudi 10 septembre et devra prendre 4 jours.

Il invite par ailleurs tous les retournés de rester dans leurs familles d’accueil et de rester branchés sur les instructions qui proviendront des autorités.

Pour rappel, les retournés d’Angola ont fait des sit-in depuis le lundi et mercredi dernier devant le bureau du Haut Commissariat pour les Réfugiés, réclamant les Cash et Kits de réinsertion.

Notons qu’en dehors du site de Nkonko, l’opération d’identification se poursuivra au bureau de la commission nationale pour les réfugiés pour les retournés vivants dans toutes les 5 communes qui composent la ville de Kananga.

Pierre Love MUKENDI/L’INTERVIEW.CD