Kalehe : Un conflit du pouvoir coutumier à la base d’une vive tension à Buloho

Publicité sponsorisée

Kalehe buloho conflit

Une vive tension a été observée toute la journée de ce samedi 13 août, dans la chefferie de Buloho en territoire de Kalehe au Sud-Kivu.

Cela fait suite au conflit de pouvoir coutumier entre Sa Majesté le Mwami Amisi- Kitenge-Mwandula XV Venant, chef de chefferie en fonction et Musinganya Butaera IV Jules reconnu sur Arrêté No 25/CAB/VPM/MININTERSEDACAC/AOK/ 044/2022 du 01 Avril 2022 portant Reconnaissance du chef de chefferie de Buloho dans le territoire de Kalehe, province du Sud-Kivu en RDC.

Le président du cadre de concertation territorial de la société civile de Kalehe, Delphin Birimbi, témoin de l’événement et qui rapporte la nouvelle à L’INTERVIEW.CD, renseigne que Musinganya- Butaera IV Jules est arrivé dans la chefferie de Buloho dans la soirée de vendredi 12 août dernier, en provenance de Kinshasa pour prendre ses fonctions, ce que les habitants du camp de Mwandula XV ne veulent pas entendre de leurs oreilles.

Déjà une maison incendiée dans le village de Hembe en Groupement de Bitale dans la même chefferie, des barricades dans certains endroits, dans la chefferie de Buloho sur l’axe Bunyakiri par une partie de la population .

« Le Cadre de Concertation Territorial de la Société Civile de Kalehe demande au Services de Sécurité de la place d’imposer la Paix tout en sollicitant au VPM, Ministre de l’intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires Coutumières de la RDC de mettre fin à ce conflit dans un délai raisonnable pour non seulement prévenir les violences dans la chefferie de Buloho, mais également pérenniser la Paix et la Sécurité dans cette partie du territoire », a confié Delphin Birimbi.

 

Pascal Ngabo/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée