Kabare : La société civile exige des enquêtes après la découverte du corps sans vie d’un homme à Mudaka

Publicité sponsorisée

Kabare Mudaka

La société civile noyau Du groupement de Mudaka dans le territoire de Kabare dénonce l’insécurité sous toutes ses formes dans le territoire de Kabare.

Son président Me Samuel Mulemangabo joint au téléphone, parle d’un nouveau cas d’insécurité avec la découverte d’un corps sans vie le dimanche 05 septembre retrouvé sur le pont reliant le groupement de Mudaka et celui de Bushwira, sur la rivière Cikumbi. La victime est un homme répondant au nom de Jean-Paul Madini habitant du village Mulengeza.

Cet acteur de la société civile condamne ce énième cas d’insécurité et invite les services compétents à mener des enquêtes pour élucider le mobil de la mort cet homme et les autorités de garantir la sécurité aux habitants de Mudaka.

Par ailleurs, le mouvement Laisser Kabare vivre (MLKV) indique que la victime laisse une veuve et huit (8) orphelins.

Pascal Digadiga Ngabo/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée