Journée de la liberté de la presse en RDC : “Le meilleur rempart du journalisme, c’est le professionnalisme “, a dit le ministre Patrick Muyaya

Publicité sponsorisée

Patrick Muyaya Katembwe

La journée internationale de la liberté de la presse est célébrée le 3 mai de chaque année.

A Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo, une manifestation y relative a été organisée à l’hôtel Béatrice sous la direction du ministre de la communication et médias, Patrick Muyaya Katembwe.

Ce dernier a, dans son allocution souligné les voies et moyens pour une presse indépendante à travers la République démocratique du Congo.

“La dépénalisation des délits de presse demeure un objectif commun. Vous savez tous, aussi bien que moi, que notre métier est infiltré par ceux qu’on appelle des moutons noirs qui, régulièrement, font du dérapage et ternissent l’image de notre profession “, a dit Patrick Muyaya devant les professionnels de micro et chevaliers de la plume.

Il a tout de même indiqué que le journaliste doit être caractérisé par le professionnalisme.

“Le meilleur rempart du journaliste, c’est le le professionnalisme… Lorsque vous exercez votre métier dans le professionnalisme, c’est difficile qu’on vous inquiète “, a souligné le porte-parole du Gouvernement Sama Lukonde.

Signalons que depuis le début du quinquennat du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi, JED a déjà enregistré 228 cas d’atteintes à la liberté de la presse sur l’ensemble du territoire national dont 47 cas depuis le début de cette année 2021.

 

Crispin Kazadi/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée