Ituri/Mambasa : 6 rebelles Maï-maï tués par les FARDC dans des accrochages à Makumo (Bilan provisoire)

Publicité sponsorisée

FARDC

Des accrochages entre les forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et les rebelles Maï-maï ont été signalés tôt le matin de ce mardi 31 mars 2020 à Makumo dans la chefferie de Babila-Babombi, territoire de Mambasa, en province de l’Ituri.

Kasereka Sibamwenda président de la convention pour le respect des droits de l’homme (CRDH) antenne de Mambasa qui livre l’information à L’INTERVIEW.CD avance un bilan provisoire de six éléments Maï-maï neutralisés par les FARDC.

Il ajoute que la situation est devenue calme mais les forces de sécurité continuent à poursuivre l’ennemi.

Lire aussi

Beni : les FARDC libèrent 38 civils jadis kidnappés par les ADF

La CRDH regrette ainsi des attaques répétitives qui visent à paupériser les paisibles citoyens.

“La situation est maintenant calme les FARDC poursuivent les assaillants dans la route qui mène vers MAHU à l’Ouest de MAKUMO. La CRDH condamne les attaque à répétition dans la chefferie de BABILA-BABOMBI qui visent à dépeuplé la chefferie, on ne peut pas comprendre aujourd’hui c’est le marché de MAKUMO, la population devrait se ravitailler en vivres aujourd’hui parceque Makumo est la seule agglomération où devrait se tenir le marché après que BIAKATO s’est vidé suite à deux attaques”, a-t-il déclaré.

Il sied de rappeler que ce même mois de Mars, les Maï-maï ont attaqué presque trois fois cette partie de la chefferie de Babila-Babombi mais les FARDC ont eu un grand succès devant ces assaillants qui continuent à perdre des éléments dans leurs rangs.

Christopher Mulakirwa/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée