Ituri : le député Gratien Iracan condamne l’attaque des miliciens de la CODECO ayant fait 23 morts à Benyali-Kilo

Publicité sponsorisée

Gratien Iracan de Saint-Nicolas

A travers un communiqué daté 10 août 2020 dont une copie est parvenue à la rédaction de L’INTERVIEW.CD, le député Gratien Iracan de Saint-Nicolas condamne et déplore une nouvelle incursion des miliciens de la CODECO à 3 heures du matin de dimanche 9 août 2020 à la chefferie de Benyali-Kilo dans les localités de Lisey et Amema, à près de 60 kilomètres au Nord-ouest de la ville de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri.

“Le bilan très lourd, fait état de 23 morts, plusieurs disparus et des blessés. On retrouve parmi les victimes, un chef de la localité tué, en plus d’une famille réunissant père, mère et enfants “, rapporte le communiqué signé par Gratien Iracan de Saint-Nicolas.

D’où, il condamne et déplore cette énième attaque rebelle tant que les alertes ont été lancées par la population locale.

“Le comité de sécurité qui connait le site de provenance de miliciens, n’a pas anticipé la situation en assurant la protection des civils dans le milieu “, précise ledit communiqué.

Et d’ajouter : “Le renfort est arrivé en retard alors que le crime était déjà commis. Cette attaque n’est pas la première dans cette zone “.

Signalons que le député élu de la ville de Bunia, Gratien Iracan de Saint-Nicolas est engagé dans la lutte contre l’insécurité en Ituri et dans d’autres agglomérations de l’Est de la République démocratique du Congo.

Il a tout récemment échanger avec le chef du gouvernement Sylvestre Ilunga Ilunkamba pour solliciter l’intervention de l’exécutif national dans le rétablissement de la paix en Ituri où les tueries sont enregistrées en répétition.

En revanche, Ilunga Ilunkamba avait promis de charger le Vice-premier ministre, ministre de la Défense et anciens combattants, Aimé Ngoy Mukena.

Crispin Kazadi/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée