Ituri : la CRDH dénonce des tracasseries policières sur les RN4 et RN44

Publicité sponsorisée

Ituri la CRDH

La convention pour le respect des droits de l’homme (CRDH) dénonce les tracasseries dont sont victimes les usagers des routes nationales (RN) nº4 et 44 dans le territoire de Mambasa en province de l’Ituri.

Des carrefours sont installés ça et là sur des tronçons pour demander des sommes d’argent aux passagers notamment entre 1500 et 3000 francs congolais, d’après John Vuleveryo, chef d’antenne adjoint de la CRDH à Mambasa qui s’est confié à L’INTERVIEW.CD ce jeudi 28 mai.

Ce dernier renchéri que ces carrefours sont renforcés en nombre suffisant des policiers de
circulation routière (PCR) pour « extorquer de l’argent de paisibles citoyens », regrette-t-il.

Signalons que cette situation est observée à 2 kilomètres de Mambasa-centre sur l’axe Nyuye; à Madododo 5 kilomètres de Mambasa-centre axe Bunia ; axe Mambasa-Mangina …

La CRDH demande aux autorités d’identifier les auteurs de ces actes inciviques afin qu’ils soient punis conformément à la loi.

Pour rappel, le gouvernement provincial de l’Ituri avait déjà frappé d’interdiction les barrières de la PCR que les défenseurs des droits humains avaient qualifiées de tracasseries. Mais cette mesure semble ne pas être mise pratique par les concernés.

C. Mulakirwa/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée