Internet 2Africa : Facebook va connecter la RDC et 15 autres pays d’Afrique à une connexion internet haut débit

Publicité sponsorisée

Facebook Internet 2AfricaMap-1
la carte du réseau 2Africa projets sous-marins Facebook, reliant 23 pays en Afrique, au Moyen-Orient et en Europe

Dans le cadre de son programme Facebook Connectivity, Facebook en partenariat avec Orange, China Mobile International, MTN GlobalConnect, stc, Telecom Egypt, Vodafone et WIOCC ont annoncés le 14 mai 2020 leur collaboration dans le cadre du projet de construction du câble sous-marin 2Africa, le câble le plus complet au monde destiné à desservir 23 pays dans le monde dont la République Démocratique du Congo en fait partie. La construction du câble a été confiée à Alcatel Submarine Networks (« ASN ») entreprise française appartenant au groupe finlandais Nokia. Le projet, intégralement financé, permettra d’améliorer de façon significative la connectivité en Afrique et au Moyen-Orient à en croire les initiateurs.

Long de 37 000 km, 2Africa sera l’un des projets de câble sous-marin les plus importants au monde. Il connectera l’Europe (vers l’Est, via l’Égypte), le Moyen-Orient (via l’Arabie saoudite) avec 23 points d’atterrissement dont 16 seront en Afrique et la RDC parmi le pays choisi. Il devrait être mis en service environ 2023/2024 et fournir une capacité nominale allant jusqu’à 180 Tbit/s sur les éléments clés du système, supérieure à la capacité combinée totale de tous les câbles sous-marins desservant l’Afrique à l’heure actuelle. 2Africa apportera à de nombreuses régions d’Afrique la connectivité Internet et la fiabilité dont elles ont tant besoin et facilitera le déploiement de la 4G, de la 5G et de l’accès haut débit fixe pour des centaines de millions de personnes.

Dans les pays connectés par le câble 2Africa, les prestataires de services obtiendront des capacités par le biais de data centers neutres ou de stations d’atterrage en libre accès, de manière équitable et juste.

Il faut rappeler que Facebook ne pas à son premier projet d’investissements en Afrique ou particulièrement en RDC, déjà au début de l’année 2020 Facebook en partenariat avec Airtel et Vodacom, ont achevé la première route d’une fibre optique longue distance privée en RDC, qui relie Muanda à Matadi. Un projet de fibre optique métropolitaine qui se connecte au réseau de la fibre optique national à Kinshasa. Cette nouvelle fibre a permis de stabiliser la connectivité internationale à partir de la seule station d’atterrissage de câble de la RDC à Muanda et fournit un service dans les provinces occidentales de la RDC.

Plusieurs experts dans le domaine contactés par L’INTERVIEW.CD sont plutôt inquiets de la grande quantité d’informations des utilisateurs qui circulera sur cette liaison et les manques de LOI et cadre appropriés sur la protection de donnée privée en RDC, car Facebook est avant tout une entreprise de publicité et il faut se souvenir du scandale Cambridge Analytics, entreprise britannique, utilisée par Donald Trump durant sa campagne pour la présidentielle de 2016 aux Etats-Unis, ayant analysé les données des dizaines de millions d’utilisateurs à leur insu.

Rédaction/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée