Insécurité en RDC : Michelle Bachelet déplore le fait que les auteurs sont toujours en liberté

Publicité sponsorisée

Michelle Bachelet

Intervenant sur l’insécurité qui sévit en République Démocratique du Congo particulièrement dans la partie Est, Michelle Bachelet Haut-Commissaire aux droits de l’homme a déploré vendredi 02 octobre dernier du fait que leurs auteurs de ces conflits soient toujours en liberté.

A en croire Michelle Bachelet, ce sont les groupes armés qui sont responsables de la hausse des abus et violations enregistrés.

« L’impact des conflits armés sur la population de la RDC est profond et ne cesse de croître », a t-elle dit rapporte le média de l’ONU.

Selon le rapport dressé, 1376 personnes ont été victimes des violences sexuelles liées aux conflits et la province du Nord-Kivu a été la plus touchée avec 40%

Par ailleurs, elle a condamné les menaces contre Denis Mukwege, prix Nobel de la paix et a rassuré que la MONUSCO assure sa protection.

Il sied de noter que l’insécurité gagne du terrain dans cette partie du pays, et plusieurs personnes sont obligés de se déplacer pour échapper aux massacres.

J.NK/L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée