Insécurité à l’est : le député provincial Mufunza Bayengo propose un édit portant renforcement du pouvoir des autorités de base

Publicité sponsorisée

Mufunza Bayengo

Pour faire face à l’insécurité urbaine et périmétrique à l’est de la République démocratique du Congo et dans tout le pays, le député provincial du Nord-Kivu propose la mise en place d’un édit ou d’une loi portant renforcement du pouvoir des autorités de base dans le pays.

L’élu de la ville de Beni estime que la sécurité la République part des moyens logistiques et financiers mis à la disposition des chefs de dix maisons, des avenues, des cellules et des quartiers.

Le député Bayengo affirme constater que les chefs de base sont dépourvus de tous les moyens, ce qui ne leur permettent pas de bien faire leur travail et par conséquent, la situation sécuritaire est toujours volatile partout.

“Nous avons été en contact avec les chefs de base en ville et territoire de Beni. Nous avons compris qu’ils souffrent. Il n’y a pas de moyens mis à leur disposition afin de bien faire leur travail. Vous savez, tout commence par la base. Ce sont eux qui doivent contrôler les mouvements des populations dans leurs entités respectives. Et comme ils n’ont pas de moyens, comprenez ce qui peut être comme conséquence sur le plan sécuritaire. C’est pourquoi nous avons proposé un édit portant renforcement du pouvoir de ces autorités de base. Si l’État congolais peut doter aux chefs des avenues, des cellules, aux chefs des quartiers des moyens conséquents, nous pensons qu’on peut espérer à la paix dans notre pays et à l’est où la situation est plus que chaotique. Vous savez, chaque chef de base représente le chef de l’État dans son entité. Il faut que les autorités de base jouissent de ce privilège de représentants du chef de l’État”, a déclaré à L’INTERVIEW.CD ce vendredi 2 avril le député provincial Ghislain Mufunza Bayengo.

L’élu de la ville de Beni exhorte les députés nationaux à appuyer cette initiative afin de mettre en place au besoin, une loi en faveur des autorités de base pour renforcer leurs prestations.

Milan Kayenga/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée