Guinée : Mory Kanté est mort, mais la résonance de ses Yéké yéké traversera des siècles




Mory Kanté est mort

Mory Kanté, chanteur et musicien guinéen de 70 ans est décédé ce vendredi 22 mai à l’hôpital de l’amitié sino-guinéenne à Conakry de suite d’une maladie chronique.

Son fils, qui a annoncé la nouvelle de son décès, a notifié que Mory Kanté, surnommé “Le griot électique”, a souffert pendant longtemps et il se faisait soigner en Europe. Mais la situation s’est compliquée au moment de cette crise sanitaire.

Lire aussi

La RDC frappée, le joueur Jordan Diakiese est décédé

Reconnu par son tube “Yéké Yéké”, Moky Kanté a bougé le monde vers les années 80 et il a vendu plusieurs millions d’exemplaires.

Avec son instrument à cordes d’origine malienne gimmick à la Kora, il a repris les “Yéké Yéké” dans plusieurs langues, notamment le hindi, l’hébreu, l’espagnol, le portugais, l’arabe et le chinois.

J.NK/L’INTERVIEW.CD