Goma : le quartier Ndosho toujours la cible des bandits armés

Publicité sponsorisée

goma ndosho

Cinq jours après le passage du gouverneur de la province du Nord-Kivu au quartier Ndosho, Carly Nzanzu, l’insécurité n’a toujours pas dit son dernier mot.

Un groupe des bandits armés a visité six maisons dans deux cellules au quartier Ndosho la nuit de jeudi à ce vendredi 25 septembre. Ils étaient dans les cellules Ileo Songo et Kasa-Vubu où ils ont emporté plusieurs biens des valeurs de la population ainsi que quelques animaux de la basse cour.

Cette information est confirmée à L’INTERVIEW.CD ce vendredi 25 septembre par le président de la société civile dudit quartier, Claude Rugo.

Le président de cette structure citoyenne décrit cette énième incursion, et plaide pour le renforcement des effectifs policiers dans la zone de Ndosho. Claude Rugo pense que la promesse de délocaliser le bureau du Maire à Ndosho n’est qu’un discours politique et non une solution pratique à l’insécurité grandissante qui sévit depuis plusieurs mois à Ndosho.

Cependant, le chef exécutif de la province du Nord-Kivu, Carly Nzanzu s’est déplacé au quartier Ndosho le lundi 20 septembre dernier pour s’en quérir de la situation.

S’adressant à la population locale, Nzanzu Kasivita Carly, a promis de mettre à la disposition du Maire de la ville de Goma et du Bourgmestre de la commune de Karisimbi des Tentes pour qu’ils s’installent momentanément dans le quartier Ndosho. C’est afin de diagnostiquer minutieusement la situation sécuritaire dans ce quartier.

Le quartier Ndosho situé dans la commune de Karisimbi, est l’un des quartiers les plus insécurisés de la ville.

Cedrick Sadiki Mbala/L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée