FC Renaissance : les faux supporters avertis

Publicité sponsorisée

FC Renaissance

Alors que la prochaine édition du championnat national d’élite approche, chaque club prépare son avenir dans tous les compartiments.

Pour sa part, conscient de la situation qui se déroule sur les réseaux exposant la vie du club, le président du comité national des supporters “met en garde toutes ces bandes de faux supporters et monsieur Mayaka qui ne cessent de manœuvrer” prévient Willy Kindembe.

Le comportement qu’auraient affiché ses supporters en l’absence du président du club Pascal Mukuna, est tout à fait inimaginable. Le même communiqué rapporte que ceux-ci auraient “exposé les problèmes du club sur les réseaux sociaux au lieu et place de contacter le bureau du CNS qui est disposé à répondre mais aussi résoudre tous les soucis des supporters”, peut-on lire dans une note de la direction de communication du club. Le club étant structuré, tout litige devrait être résolu selon les règlements le régissant.

Willy Kindembe ouvre la voie à toute personne désireuse d’exprimer ses doléances, et ce en vue de préserver la quiétude et la paix au sein du club. Cette crise est née d’un réseau de personnes qui passent pour des supporters et qui, selon la direction du club, organisent des manières mafieuses des rencontres avec les joueurs et ont tendance à désorienter les supporters.

Cedrick Sadiki/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée