Etienne Tshisekedi : des hommages dignes d’un héros national

Publicité sponsorisée

Etienne Tshisekedi

L’ex-Premier ministre et président de l’UDPS a été élevé au rang de Grand Cordon de l’Ordre des héros nationaux Kabila-Lumumba, la dignité qui vient juste après celle de Héros national, dans cet ordre.

Après trois deux jours d’obsèques, l’ex-Premier ministre de la RDC  et président de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) a été porté en terre le 1er juin 2019 dans la soirée, dans le mausolée familial construit dans la périphérie de Kinshasa, à N’sele.

Au cours de la cérémonie officielle qui avait été organisé, avant le départ pour le lieu réservé pour son enterrement, le Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a fait de son défunt père, à titre posthume, Grand Cordon de l’Ordre des héros nationaux Kabila-Lumumba, qui est l’échelon le plus élevé de cet ordre, qui vient juste après celui de Héros national.

La nation a été reconnaissante

Cette cérémonie, dans un stade des Martyrs de la pentecôte plein à 80 %, a été l’honneur que la nation congolaise a rendu à cette icône, qu’est Etienne Tshisekedi, considéré, pour son combat, le père de la démocratie. A part les combattants de son parti, l’UDPS, et les militants de l’Union pour la nation congolaise (UNC) de Vital Kamerhe, qui a fait alliance avec l’UDPS, dans la plate-forme Cap pour le changement, pour porter la candidature de Félix Tshisekedi à la présidentielle de décembre 2018, le stade des Martyrs a contenu toutes les couches de la nation congolaise, toutes tendances confondues, qui ont voulu rendre leurs derniers hommages à celui qui a incarné la lutte pour la démocratisation du pays. « Tshisekedi, c’est plus que l’homme que l’on voit. C’est une vision, une idéologie. Il est l’incarnation même du combat pour l’alternance au sommet de l’Etat, pour la démocratisation de ce pays. C’est à ce titre que toute la nation congolaise devrait lui rendre les hommages », a souligné un Kinois qui s’est dit membre d’un parti qui n’est pas au pouvoir.

Selon le programme des obsèques, l’enterrement d’Etienne Tshisekedi devrait avoir lieu dans l’intimité familiale. Seuls y pouvaient assister, les membres de la famille et les invités du Chef de l’Etat.

A lire aussi

Les pays amis à la RDC ont compati

A la cérémonie populaire qui a été organisée le 31 mai, certains Chefs d’Etat des pays amis à la RDC ont marqué de leur présence et ont déposé leurs gerbes de fleurs. Il y avait par exemple Paul Kagame du Rwanda et Joao Lourenço d’Angola. Le Président du Congo-Brazzaville, Denis Sassou Nguesso, qui était venu le 31 mai, était également présent au stade des Martyrs, le 1er juin. Il y avait également Faustin Touadera de la République Centrafricaine et Edgar Lungu de la Zambie. L’Ouganda, la Guinée Conakry, le Kenya, le Sénégal, le Mali, l’Egypte et le Maroc, etc., se sont également fait représentés au plus haut niveau.

Lucien Masidi

Partagez ceci...

Publicité sponsorisée