Site icon Actualité via L'INTERVIEW.CD

Echauffourées au Palais du Peuple : Néhémie Mwilanya atteste que ce sont les militants de Lamuka et de l’UDPS qui étaient dans la rue

Néhémie Mwilanya

Après des échauffourées qui ont eu lieu tout autour du Palais du Peuple, Néhémie Mwilanya coordonnateur du FCC, a attesté que ce sont les militants de Lamuka et ceux de l’UDPS qui ont protesté dans la rue dans la matinée de ce mercredi 24 juin.

Selon ce coordonnateur, ce sont des actes “prémédités”. Et il notifie que l’UDPS a un nouveau partenaire qui est Lamuka.

“Vous pouvez me dire combien de Kinois sont descendus dans la rue? s’est t-il interrogé.

Et d’ajouter : “Il faut dire qu’il s’agit de Lamuka et de l’UDPS”.

Par ailleurs, il fait savoir qu’ils vont garder une attitude républicaine et condamne ces actes qui ont empêché les députés d’exercer leur mission.

Il condamne également des actes de vandalisme que les cadres du Front Commun pour le Congo ont été victimes.

Répondant à la question sur le retrait de ces propositions, Néhémie Mwilanya affirme que ces lois n’ont rien d’illégal et cela n’est nécessite pas qu’elles soient retirées.

Plusieurs militants de l’UDPS, parti au pouvoir ont protesté ce mercredi 24 juin au Palais du Peuple, la police a fait usage de gaz lacrymogènes.

Notons que les députés n’ont pas pu avoir accès à l’hémicycle et la présidente de l’Assemblée nationale à appeler les élus à la retenue.

J.NK/L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare
Quitter la version mobile