Déchéance de Kabund : A Mbuji-mayi, les jeunes extorquent les biens de consommation dans les différents marchés




Déchéance de Kabund : A Mbuji-mayi,

Une paralysie d’activités commerciales est observée depuis les premières heures de ce mercredi 27 mai 2020 dans les différentes communes de la ville de Mbuji-mayi, chef-lieu du Kasaï Oriental.

D’après le constat fait par L’INTERVIEW.CD dans la matinée de ce jour, les jeunes munis de bois et cailloux scandant les cris hostiles exigent aux commerçants d’interrompre leurs activités sous prétexte d’une solidarité envers Jean-Marc Kabund-A-Kabund, déchu du bureau de la chambre basse du parlement.

En passant par le marché Wetrafa ex simis, celui de Dibindi et Hozana, ces jeunes non identifiés ont emporté plusieurs produits de consommation.

Dans d’autres coins, ils érigent les barricades tout en exigeant une amende de 100 à 500 Francs congolais à chaque passager.

Lire aussi

Mbuji-mayi : Après la destitution de JM Kabund, les militants de l’UDPS en colère s’attaquent aux permanences du FCC

Cette situation rend la journée morose sur l’ensemble de la capitale diamantifère, où même les taxis sont interdits de circuler librement.

Le dispositif sécuritaire déployé dans les différents coins chauds tente de calmer la situation, sans succès, car une armée a été confisquée mardi dernier à un officier de la police après le saccage des sièges du PPRD et ACDD.

En rappel, lors de la plénière tenue lundi dernier à l’Assemblée nationale, 289 députés sur 315 p ont voté pour la déchéance de Kabund-A-Kabund au poste du premier vice-président.

Crispin Kazadi/L’INTERVIEW.CD