Butembo-Musimba : pour avoir fusillé un civil, 2 militaires placés en détention

un leader Maï-maï, accompagné de 8 éléments, se rend aux FARDC à Butembo

Deux militaires des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) arrêtés samedi 5 septembre dernier dans la localité de Musimba située dans le sud-est de la ville commerciale de Butembo, en territoire de Lubero au Nord-Kivu.

Ils sont accusés d’avoir fusillé un civil âgé d’une trentaine d’années.

Pour sa part, la coordination de la nouvelle société civile de Musimba indique que les bourreaux sont déjà transférés à l’auditorat militaire de garnison de Butembo-Beni, pour instruction de leurs dossiers.

“Le jeune blessé par balles est âgé d’environ de 30 ans. Nous pensons qu’il va recouvrer sa santé puisqu’elle n’est pas trop critique. Les deux militaires sont maintenant entre les mains de la justice à l’auditorat militaire de garnison de Butembo-Beni. Même la femme (plaignante, Ndlr) qui a appelé ces militaires est arrêtée parce qu’il s’agissait d’un fait purement civil et pour un fait civil, on ne peut pas faire appel aux militaires. Si nous avons un conflit entre voisins, il est souhaitable d’appeler la police et non l’armée”, a déclaré Justin Sikahembula, coordonnateur de ladite structure citoyenne.

A noter que les activités socioéconomiques sont restées paralysées toute la journée de ce samedi, suite aux coups de feu crépités par les militaires arrêtés.

Cedrick Sadiki/L’INTERVIEW.CD