Butembo : les 2 grands groupes de pression entrent en guerre contre les boissons fortement alcoolisées

Publicité sponsorisée

Butembo

Les deux principaux groupes de pressions de la ville de Butembo notamment le Parlement Debout de Furu » PDF » et la Véranda Mutsanga se sont engagés à traquer les vendeurs et consommateurs des boissons fortement alcoolisées. Ces structures citoyennes l’ont déclaré dans des déclarations publiées séparément ce samedi 19 octobre 2019 et dont la rédaction de l’interview.cd a reçu les copie dans la soirée de ce même samedi.

Ceux-ci pensent que la commercialisation et la consommation de ces boissons interdites seraient aussi à la base de l’insécurité qui secoue parfois la ville.

Katembo Tsongo Léon, Leader du PDF fait savoir que les vendeurs de ces produits prohibés n’ont que 72 heures pour les retirer du marché sinon ils verront ces articles être pris des boutiques par force car selon celui-ci tous les fournisseurs locaux sont bien identifiés.

« Nous venons de lancer un ultimatum de 72 heures si ça ne se fait pas nous allons nous servir de la légitime défense car c’est nous la population qui subissons les conséquences de la commercialisation et la consommation des boissons fortement alcoolisées. Si cela n’est pas fait, nous allons passer à l’opération de saisie par force de toutes ces boissons. Que les autorités aussi nous aident à y arriver sinon nous allons utiliser nos propres manières », a fait savoir Tsongo Léon, Leader du PDF.

De son côté, la véranda Mutsanga donne un ultimatum de 48 heures pour lancer les opérations de grandes à vergeures contre ces boissons voire ceux qui en consomment. Shafi Musitu qui en est le point focal insiste, lui aussi sur l’implication stricte des services de sécurité et de l’administration locale.

« Aujourd’hui nous sommes en train de perdre plusieurs jeunes à cause des boissons fortement alcoolisées. Avant de passer à la vitesse supérieure nous demandons aux autorités compétentes de faire le mieux possible pendant 48 heures parce que trop c’est trop nous allons nous démener pour lutter contre les anti-valeurs », a dit Chaffi Musitu de la véranda Mutsanga.

Signalons que ces groupes de pression réagissent ainsi quelques heures seulement après leur rencontre avec l’autorité provinciale du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita qui les a écoutés à ce sujet ce samedi 19 octobre. Ce dernier a promis s’impliquer personnellement dans ce dossier afin de matérialiser la vision de son prédécesseur, Julien Paluku qui avait ému son vœu de voir la province, sans boissons fortement alcoolisées.

Christopher Mulakirwa

Publicité sponsorisée