Beni : Une dizaine de civils pris en otage par les ADF à Bashu

Publicité sponsorisée

Beni cas d'assassinat Chefferie Bashu

Une dizaine de civils ont été pris en otage par les présumés rebelles ougandais des forces démocratiques alliées (ADF) dans la chefferie de Bashu, territoire de Beni, au Nord-Kivu, mardi 30 novembre.

D’après Kiputulu Moïse, coordonnateur de la nouvelle société civile du Congo en territoire de Beni, ces citoyens étaient kidnappés dans le groupement Isale-Bulambo vers Musamambu dans le Graben.

Il alertait que les mouvements de l’ennemi sont toujours signalés dans cette partie et appelle ainsi les autorités à redoubler d’efforts pour en finir avec cette situation qui inquiète plus d’un congolais.

“Une dizaine de cultivateurs ont été pris en otage par les ADF dans le Graben de Isale Bulambo vers Musamambu dans leurs champs. Les bruits de bottes sont toujours signalé dans le Graben de la chefferie de Bashu malheureusement les alertes sont toujours négligé par les autorités militaires FARDC dans la région”, a-t-il dit.

La chefferie de Bashu est actuellement le théâtre des massacres des civils perpétrés par les rebelles ougandais de l’ADF.

Rédaction/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée