Beni : un officier militaire des FARDC et un chef Maï-maï tués dans une justice populaire à Lume

Publicité sponsorisée

Sud-Kivu - Justice populaire

La société civile du secteur de Ruwenzori en territoire de Beni alerte sur un nouveau cas de justice populaire samedi 16 janvier dernier, dans les heures vespérales dans la commune rurale de Lume, une quarantaine de kilomètres à l’Est du centre ville de Beni.

Selon Wilson Batoleni, président de la société civile de Ruwenzori, il s’agit d’un officier supérieur des FARDC nommé Vita Kitambala ainsi qu’un certain Jean Marie Kakule Liso, présenté comme un milicien maï-maï. Ceux-ci ont été confondus aux rebelles ADF, actifs dans la zone.

Notre source révèle que ces deux victimes seraient arrivées sur place pour la conscientisation en matière des affaires civilo-militaires. Ces personnes ont été non loin d’un camp militaire dans la zone, rapporte notre source.

L’information est aussi confirmée par le chef de secteur de Ruwenzori, Bozi Sindiwako Bin Vuhaka qui indique qu’il a également appris avec consternation ce nouveau cas de justice populaire.

Il invite les autorités compétentes à se rendre sur place pour comprendre ce qui se passe à Lume.

Milan Kayenga/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée