Beni : un militaire tue sa femme par balles

Publicité sponsorisée

civil lâchement abattu par les ADF à Watalinga

Un militaire de l’armée congolaise, première classe a tué sa femme mercredi 2 septembre au quartier Paida, ville de Beni au Nord-Kivu.

Les sources militaires révèlent qu’un conflit conjugal serait à la base de cet acte criminel.

La femme tuée par balles, a succombé de ses blessures alors que la population s’apprêtait à la conduire à l’hôpital pour des soins.

Conscient de son acte criminel, le militaire Djomuto Rosi s’est rendu lui-même au cachot du T2.

Le lieutenant Antony Mwayilushayi, porte-parole des opérations sokola 1 qui confirme l’information à la rédaction de L’INTERVIEW.CD, indique que ce militaire sera transféré devant son juge naturel ce jeudi 3 septembre.

Milan Kayenga / L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée