Beni : un groupe des Maï-Maï s’installe encore sur le mont Mughulungu quelques jours après être délogés par l’armée

Publicité sponsorisée

groupe des Maï-Maï

Alors qu’ils ont été délogés par les Forces armées de la république démocratique du Congo (FARDC) il y a quelques jours, des rebelles présumés Maï-Maï veulent de nouveau s’installer sur la montagne de Maghulungu au village Makungwe, chefferie de Bashu, territoire de Beni au Nord-Kivu.

Un habitant de la place qui alerte révèle que ces miliciens construisent de nouveau leur campement vers le sommet de ladite montage où ils auraient pris refuge après avoir été délogés par l’armée congolaise.

« Ils ont commencé encore à construire leur camp au sommet de la montagne. Nous demandons à l’armée d’intervenir le plus vite possible pour les délocaliser avant le temps », a indiqué à L’INTERVIEW.CD cet habitant qui s’est exprimé sous couvert d’anonymat.

Rappelons qu’au cours d’un assaut des FARDC pour la délocalisation de cette milice, trois présumés Maï-Maï avaient été blessés et deux autres capturés.

Milan Kayenga/ L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée