Beni-Procès contre les présumés assassins des Imams : La Communauté Islamique du Congo demande un million de dollars pour réparer les préjudices subis

Publicité sponsorisée

Sheikh Jamali Moussa

Poursuite ce mardi 24 Mai, du procès contre les présumés assassins des Imams à Beni.

La partie civile a postulé pour 400.000 dollars pour la réparation des dommages et préjudices causés à la famille du Sheikh Jamali Moussa.

Selon Maitre Omar Kambale Kavotha qui représente la femme de l’illustre disparu, cette somme d’argent devra être payée par quatre prévenus cités dans ce dossier notamment les prévenus Ukumu Ismaël, Kasereka Mangala Eugene, Mumbere Katima et Mussa Kama Willy, afin de soulager tant soit peu la veuve et les orphelins de la famille de Jamali Moussa.

Pour des condamnations supplémentaires, la partie civile s’est ralliée du coté de l’organe d’accusation qui a requis de lourdes peines contre tous les prévenus.

S’agissant de la partie civile du Sheikh Al Amini, l’avocat de la communauté islamique du Congo (COMICO) a plutôt pointé du doigt quelques éléments incontrôlés de la police nationale congolaise comme ayant donné la mort à cet haut responsable de la région islamique de Beni.

Maitre Djodjo Sangala qui représente la COMICO a postulé pour un million de dollars pour réparation de tous les préjudices subis.

Une exorbitante somme d’argent mise en charge de tous les prévenus, mais payable conjointement avec l’Etat Congolais qu’il a estimé être civilement responsable.

Le tribunal militaire a renvoyé la cause à la huitaine pour le débat contradictoire avant de donner sa position.

Milan Kayenga/ L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée