Beni-Exetat : 17 % de finalistes ont raté les épreuves préliminaires en sous division de Bulongo

Publicité sponsorisée

école

Environ 17% des finalistes du secondaire n’ont pas participé aux épreuves préliminaires de l’examen d’État édition 2021, en sous division de Bulongo dans le territoire de Beni au Nord-Kivu.

C’est le directeur de la sous division de l’EPST à Bulongo qui l’a fait savoir ce dimanche 18 Juillet, à la clôture de ces épreuves préliminaires.

Kambale Dominique Sondirya parle d’une conséquence de l’insécurité en secteur de Ruwenzori et l’insolvabilité des apprenants.

Il encourage cependant les forces de sécurité pour la sécurisation des centres de passation de ces épreuves puisque selon lui, tout s’est passé dans un climat de paix.

“Sur 1743, il y a 1447 qui ont participé aux épreuves le premier et le deuxième jour. Donc environ 17% de finalistes n’ont pas participé à ces épreuves. C’est suite à l’insécurité et l’insolvabilité. Toutefois, on ne pouvait pas empêché aux candidats de passer les examens à cause de l’argent, mais on comprend que les apprenants se sont plutôt découragés au cours de l’année. Mais d’après tout, il y a lieu de dire que tout s’est bien passé dans les six centres de la sous division de Bulongo”, a indiqué Dominique Sondirya.

Rappelons aussi qu’en sous division d’Oïcha, plusieurs finalistes des zones insécurisées ont aussi raté leurs épreuves préliminaires, selon la société civile locale.

 

Milan Kayenga/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée