Beni : des détenus à la prison de Kangbwayi dénoncent la « lenteur » dans le traitement de leurs dossiers

Publicité sponsorisée

prison Beni Kangbyayi

Plusieurs détenus de la prison centrale de Kangbwayi dans la ville de Beni au Nord-Kivu s’indignent de la « lenteur » dans le traitement de leur dossier.

Dans un entretien accordé au reporter de L’INTERVIEW.CD ce mercredi 05 août 2020, plusieurs détenus affirment avoir déjà passé plus d’un an en prison sans être jugés.

« Depuis que j’ai été arrêté, puis conduit ici à la prison, je n’ai jamais été appelé pour être jugé. Je ne comprends pas cette situation. Nous demandons aux juges d’accélérer les dossiers pour que nous soyons fixés sur notre peine. Je suis de la juridiction civile », a déclaré l’un des détenus.

« Moi je suis de la juridiction militaire. Quelqu’un passe ici plus de trois ans sans être jugé, après le jugement, on l’acquitte puisque n’étant pas reconnu coupable. Moi je me demande, alors qui aura maintenant à dédommager cette personne qui a purgé plus de trois ans. Ici, nous souffrons, pas de stock alimentaire, ni de médicaments, les latrines sont déjà bouchées », martèle un autre détenu.

Tsongo Makekele, directeur de la prison reconnaît ce problème de retard de traitement des dossiers; il indique avoir déjà informé sa hiérarchie quant à ce.

Il ajoute que pour l’instant, cette maison carcérale héberge pour le moment plus de 1300 hommes, alors que construite pour une capacité d’accueil de 250 prisonniers.

Milan Kayenga/L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée