Beni – ADF : la MONUSCO a intensifié les patrouilles en fonction de la menace dans la zone (Porte-parole FIB)

Publicité sponsorisée

es casques de la MONUSCO

La force de brigade d’intervention de l’ONU (FIB) juge “instable ” la situation sécuritaire dans la région de Beni au Nord-Kivu. Cette situation a été marquée ces derniers jours par des attaques meurtrières enregistrées en début de semaine dans les environs de Kilya.

Selon le porte-parole de FIB à Beni, ces attaques ont été dirigées contre la position FIB, celle des FARDC et des populations civiles dans la même zone.

Pour faire face à cette situation, Ari Mody Foukory porte-parole de la brigade d’intervention a indiqué lors du briefing de presse ce vendredi 14 mai à Beni, que les troupes de la FIB ont intensifié les patrouilles en fonction de la menace et continuent à apporter leur appui aux FARDC afin de protéger la population civile conformément au mandat en vigueur.

Ainsi dans la semaine du 7 au 14 mai 2021, les troupes de la FIB indiquent avoir réalisé 550 patrouilles unilatérales ou conjointes avec les FARDC ou la PNC, une patrouille de longue portée, 22 escortes et 2 patrouilles de reconnaissances aériennes.

Dans cette même semaine, la FIB affirme avoir reçu au moins onze alertes auxquelles ses troupes ont répondu “aussitôt ” afin de prévenir des éventuelles attaques ou pour appuyer les FARDC, a fait savoir le porte-parole de la FIB à Beni.

 

Milan Kayenga/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée