Beni : 16.898 cas positifs de paludisme diagnostiqués au cours du premier trimestre de l’année en cours

Publicité sponsorisée

 

Plus de trente huit milles cas positifs du paludisme dont trois milles trois cent onze cas de paludisme grave, ont été diagnostiqués durant l’année 2021, en zone de santé de Beni.

Ces statistiques ont été livrées lundi 25 avril 2022, à marge de la journée mondiale du paludisme.

Le médecin directeur de l’hôpital général de référence de Beni, docteur Franck Muhindo Fikiri qui a livré ces statistiques annuelles, ajoute également au premier trimestre de cette année en cours, au moins seize milles huit cent quatre vingt dix-huit sont déjà diagnostiqués en zone de santé de santé de Beni.

Le Paludisme appelé communément malaria reste la principale cause de mortalité en zone de santé de Beni, a-t-il précisé.

Pour prévenir cette maladie devenue endémique à Beni, ce spécialité de la santé exhorte la communauté à dormir chaque jour dans une moustiquaire imprégnée d’insecticide, aussi rester dans un environnement sain.

Selon l’organisation mondiale de la santé, le paludisme est parmi les causes des cas d’avortements ou mort-nés chez les femmes enceintes et occasionne plusieurs cas de décès pour les enfants de mois de cinq ans.

C’est cela, les prestataires des soins insistent sur la bonne utilisation de la moustiquaire imprégnée d’insecticide pour cette couche de la communauté.

Milan Kayenga/ L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée