Attaque des M23 : 500 soldats rwandais dissimulés sur le sol congolais avec une nouvelle tenue ( Communiqué des FARDC)

Publicité sponsorisée

soldats rwandais

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo informent l’opinion nationale et internationale que, depuis l’arrestation des militaires de la Force Spéciale rwandaise dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu, le Rwanda a changé la tenue de ses militaires pour dissimuler sa présence dans le territoire congolais aux côtés des terroristes du M23.

Les FARDC l’ont fait savoir dans un communiqué rendu public ce 08 juin 2022, par le porte-parole du Gouverneur, le Général de Brigade Sylvain Ekenge.

Dans ce document, l’armée congolaise précise qu’il s’agit de 500 militaires de force spéciale habillés d’une nouvelle tenue de couleur vert-noire et coiffés de casques de sa force spéciale, déployés dans les environs de Tchanzu au côté des M23.

L’armée congolaise informe également que les M23 soutenus par le Rwanda se sont attaqués à la MONUSCO à Muhati dans le groupement de Jomba faisant trois blessés du côté casques bleus.

Les FARDC attirent l’attention de la population congolaise à la vigilance et à dénoncer toute personne porteuse de la tenue à couleur vert-noire.

Milan Kayenga/ L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée