Assaut contre l’Adf à Beni: “Si vous le voulez bien, on peut mettre fin à cette guerre d’ici le 15 décembre” (Célestin Mbala)

Publicité sponsorisée

célestin mbala munsense

En séjour à Beni ce vendredi 29 novembre, le chef d’état-major général des FARDC ,le Général des armées Célestin Mbala a échangé avec plusieurs couches de la population.

Il a notamment reçu en audience les députés provinciaux élus de la région, la Fédération des Entreprises du Congo ,les acteurs politiques ,les structures des jeunes ainsi que les mouvements citoyens.

Dans son message adressé à la population, le chef d’état-major général a insisté sur le mariage civilo-militaire qui, selon lui ,doit être consolidé pour mettre fin à la nébuleuse rébellion Adf .

“Si vous le voulez bien on peut mettre fin à cette guerre d’ici le 15 décembre de l’année en cours. Il suffit de dénoncer tous les suspects qui vivent à côté de vous, et vous allez voir l’ennemi va fuir de lui-même”, a indiqué le général des armées Célestin Mbala.

Il a au même moment, déploré la résurgence des groupes armés locaux dans la région.

Pour lui, il est totalement inacceptable que l’armée qui fait face à l’ennemi bien identifié trouve derrière elle d’autres groupes.

Il révèle que depuis que l’armée a relancé les opérations contre les Adf, au moins une trentaine d’attaques d’autres groupes armés essentiellement des maï-maï sont déjà enregistrées aux positions FARDC dans la région.

Il a aussi aussi condamné l’incendie de la mairie de la mairie de Beni et le vandalisme des installations de la base de la monusco par les manifestants.

Il qualifie ces actes d’une ” insurrection “.

Milan Kayenga

Publicité sponsorisée