Allégations de torture des femmes à la prison de Makala : André Lite promet la mise en place d’une commission d’enquête

Publicité sponsorisée

Prison centrale de Makala

Le ministre des Droits Humains André Lite, a après avoir visualisé une vidéo ayant circulé sur les réseaux sociaux où l’on voit des prisonnières de Makala être maltraitées, annoncé la mise en place sans délai d’une commission d’enquête.

Selon lui, cette commission d’enquête aura pour but d’apporter la lumière à ces allégations puis engager des poursuites judiciaires contre les auteurs des faits.

Pour lui à ce stade, il n’est pas possible de confirmer ni infirmer les faits.

Lors de sa descente à la prison centrale de Makala, le ministre avait également échangé avec les pensionnaires du pavillon 10.

Rappelons que sur cette vidéo ayant fait le tour de la toile, l’on pouvait voir des femmes abandonnées nues sous la pluie à la prison de Makala.

 

J.NK/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée