Agressions sexuelles et séquestration : 8 ans de prison ferme requis contre le chanteur congolais Koffi Olomide

Publicité sponsorisée

Koffi olomide interpelé

Le procès en appel de Koffi Olomide, chanteur musicien congolais sur les accusations portées contre lui (agressions sexuelles et séquestration) s’était ouvert lundi 25 octobre dernier.

Au cours de son procès qui avait eu lieu au tribunal correctionnel des Versailles, 8 ans de prison ferme ont été requis contre lui.

Au cours de cette audience où il était présent, ce dernier a nié les faits lui imputés et a affirmé que ses danseuses voulaient à tout prix rester en France.

En outre, le jugement a été mis en délibéré au 13 décembre prochain.

Notons que ces 4 danseuses avaient porté plainte contre lui, l’accusant de les avoir enfermés dans un pavillon gardé près de Paris puis les forçaient à avoir des relations sexuelles avec lui, de façon régulière.

 

J.NK/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée